Créer mon blog M'identifier

Je te quitte à tout jamais oh toi ma chère Mélancolie !

Le 20 juin 2014, 14:08 dans Humeurs 0

Toi, mélancolie qui me connait mieux que personne et qui m'accompagne chaque jour, je te délivre ces mots pour te demander de me quitter et de ne plus jamais revenir. A cause de toi je ne cesse de penser au pire et jamais au meilleur. Je m'efforce de garder en tête que l'espoir reste mon seul moteur, mais toi Mélancolie, tu me rappelles que rêver n'est plus permis. Tu ne cesse de me répéter qu'hier était mieux qu'aujourd'hui et que demain sera pire que la veille mais moi ais-je mon mot à dire ?

Tu te joues de moi et ne cesse de me contrôler. Je n'arrive plus à être moi car tu as tant cherché à me convaincre que le bonheur n'existait pas que je me suis persuadée de cela. Je ne cherche plus à m'accomplir mais plutôt à te désobéir. Je ne veux pas finir comme toi, toi qui ne représente que peines et regrets. Je t'ai donné mes premières années de vie et toi tu ne daigne me récompenser et préfère empirer mon mal être. Pourquoi tu me fais regarder ces autres à qui tout réussit en me laissant seule ici ? Pourquoi, rien qu'une fois tu ne me laisses pas être tout simplement moi, remplie de joie ? Tu es jaloux de mon bonheur car celui-ci te paralyse. Tu as peur que je te quitte et que je retrouve un nouveau partenaire de vie, mais tu m'as comme possédée et acquise je suis devenue. Je sais plus ce que tu veux de moi. Au départ toi, chère mélancolie, tu es entrée dans ma vie l'air de rien comme pour me rassurer et me réconforter. J'ai cru en toi et en ton côté salvateur mais en vain. Tu n'es que perdition et le plus grand piège de la vie. Je suis devenue ton ombre et je te suis à la trace car sans toi je ne plus moi.

Est ce que je peux te faire comprendre que ta présence me hante et donne si mal au quotidien. Je n'arrive plus à être heureuse car j'ai peur que tu t'acharnes de nouveau sur moi. Que dois-je faire pour que tu te retires de mon existence, que je puisse devenir enfin insouciante comme autrefois.. Auparavant, je ne te connaissais pas et vivais ma vie entre passion et joie. Un jour, nous nous sommes croisées, ne te connaissant pas je t'ai découvert lors de ma première déception. Depuis ce jour, nous nous sommes plus quittées. Tu es en moi comme je suis en toi. A chacune de mes épreuves, toi, Mélancolie, tu m'entourais de tes bras et me rassurait par ton unique présence. Tu connais toute ma vie, et tu t'en es inspirés pour devenir mon héroïne, ma partenaire de vie. Je ne voyais pas tes mauvais côté et pensais que tu étais mon refuge et le sentiment qui me rendrait plus forte. Encore un leurre que tu m'as fait croire. Tu m'as éloigné des gens pour que toi et moi ne formions qu'un, me faisant ainsi croire que le monde était contre moi. Ainsi, je t'ai rejoint dans la pénombre de ton monde.

Des jours entiers nous avons passé ensemble. Lasse et plus capable de quoi que se soit, tu en as profité pour te venger de mes absences d'antan. Et là sans que je ne puisse voir ma chute, tu m'as isolé et convaincu de rester seule et de me confier seulement à toi. J'ai joué ce jeu durant des années, essayant de t'apporter l'exclusivité vu que tu ne m'as pas donné confiance en la vie. Je ne voyais que par toi, pensant que sans ta présence à mes côtés, inutile je devenais. Je n'ai jamais cessé de croire que tu voulais mon bien. Même si tous les soirs, des perles salées rencontrent mes idées noires, toi Mélancolie, tu te bats pour me faire croire que solitude rime avec plénitude.

Je t'en veux tellement, si tu savais ! J'ai toujours compté sur toi pour connaitre toutes les vérités de mon monde, mais toi comme toujours tu as préféré me les dissimuler pour encore de nouveau mieux m'atteindre. Tu m'as même fait croire que je finirais ma vie seule, et que toi et seulement toi serait là jusqu'à la fin de mes jours. Je t'ai cru et ainsi comme une idylle je t'ai donné la main et depuis nous nous sommes jamais quittées.

Mais aujourd'hui je viens déposer les clefs à tes pieds et te demande de me laisser. Je veux vivre mes rêves et ne plus être enchaînée à toi, Mélancolie. Je ne veux plus te voir tous les matins au réveil, me narguant et m’insinuant que rien de beau ne se produira dans mon avenir. Je ne te fais plus confiance car tu es celle qui m'as brisé et donné tant de mal à vivre. Je ne crois plus au bonheur par ta faute et vivre ainsi ne fait que me rendre amère et dégoûtée et tout cela doit cesser. Mon combat, me retirer de toi à tout jamais. Je sais que cela se fera difficilement car notre lien est si fort et si présent chaque jour, mais l'heure a sonné de se dire adieu Mélancolie. J'ai perdu beaucoup de chose dû à ton mépris du bonheur et maintenant le départ à zéro s'est manifester et je ne dois aucunement y déroger.

Toi, mélancolie qui a partagé 12 ans de ma vie, je te remercie de m'avoir été aussi fidèle et si aimante à mon égard. Je n'oublierais jamais les discussions tard dans la nuit où larmes et peines se mélangeaient au son de ta mélodie. Tu n'as jamais essayé de me rassurer et de me comprendre. Tu as plutôt préférer en rajouter et me voiler la vue pour mieux me garder auprès de toi. Je suis désolée de t'abandonner mais le cours de ma vie en dépend. Sans doute que le son de mes cris retentiront encore dans ton jardin secret mais s'il te plait ne revient pas. Même si je hurle ton nom et te demande de me consoler, n'écoute pas. Même si je te supplie et reste à l'agonie durant des jours entiers, pars loin de moi. Toi et moi c'est passionnel et si dévastateur que je ne peux plus prendre le risque de souffrir. Sache que malgré notre séparation, tu as été l'inspiration de mes plus beaux écrits et je ne t'oublierais jamais. Mais parfois il est bon de se séparer de ce qui nous tue pour parvenir à essayer de devenir enfin heureux.

Toi, Mélancolie, je t'adresse ces mots pour te dire au revoir et surtout adieu car j'ai décidé de ne plus me cacher derrière toi et enfin prendre ma vie en mains. Je ne veux plus t'écouter, toi, qui bien souvent me rabaissais et me faisait croire que je n'étais douée en rien. Tout cela est fini et pour de bon. Je te souhaite le meilleur ou le pire mais plus tout cela à tes côtés....

Les 10 comportements des hommes qui énervent les femmes

Le 15 juin 2014, 22:35 dans Humeurs 0

Les hommes, sujets de prédilection préférés des femmes, nous réservent tous les jours leur lots de surprises démentiels. Étonnamment, la gente masculine, se ressemble entre elle et ainsi nous mettent toutes d’accord pour affirmer que les hommes proviennent de Mars et les femmes de Vénus. Ils nous agacent, nous enragent, nous révoltent et même parfois intérieurement nous font rires. On les aime autant qu’on les déteste et même si de temps à autres on aimerait ne plus leur parler et être seule sans eux, on ne peut s’empêcher d’être attirée et vouloir être ou trouver son prince charmant.

Cependant, nous nous accordons à reprocher certains comportements des hommes qui nous sont insupportables et qui, de plus ont l’air similaires avec chacun d’entre vous..

Voici les 10 pires comportements que vous réaliser perpétuellement et qu’on aimerait tant que vous arrêtiez :

1. Mes amis, mes amis et encore mes amis

Qu’elle femme n’est jamais passée derrière un match de football entre copains, la tournée des bars à pas d’heure ou tout simplement des soirées en discothèque ou les jeux vidéos où bien évidemment vous n’êtes pas conviées ? Et puis  le jour où vous allez communiquer avec votre ami pour l’informer de son idée fixe des sorties, seule vous vous retrouverez car porte sera sans doute claquée ou disputes en perspective vous décrocherez. Selon lui, vous voulez l’enfermer dans une bulle et il n’arrêtera pas de voir ses copains car sans eux il n’est plus. Oui, je sais vous n’existez pas à cet instant, et votre relation n’est apparemment pas si importante que cela pour lui. Mais je vous rassure, le jour où vous ne lui accorderez plus d’importance, il se sentira penaud et reviendra vers vous…

2. Revenir vers nous après une dispute mais…

On se dispute, on se balance des tas d’idioties et enfin ignorance intervient pour mettre un terme à cette explosion. Vous êtes si en colère, si énervée contre lui, que vous en perdez le sommeil. Chaque jour, vous prenez sur vous pour ne pas revenir vers lui et que se soit lui qui fasse le premier pas mais en vain. Et puis vient ce fameux jour, où chéri revient vers nous, nous y croyons, heureuse qu’il ait enfin compris ses erreurs. On le regarde droit dans les yeux cachant bien sûr notre satisfaction personnelle et là le grand sketch de l’année : oui l’homme a effectué le premier pas mais ne présente aucune excuse et n’aborde même pas le sujet conflictuel. Vous, déboussolée, essayez de lui reparler de la situation, souhaitant une explication mais encore en vain, soit il se braquera et disputes reprendront leur place soit niai il vous la jouera pour vous faire rire et qu’orage se tasse.

3. Regarder une autre fille dans la rue

On vous autorise à regarder une jolie jeune femme déambuler devant vous, mais pourquoi le faire de manière si prononcée ? Limite votre langue pend, votre silhouette se retourne après son passage et un sourire bête nait sur votre visage. On s’en aperçoit de suite, car notre radar s’est activé et réflexion nous vous faisons. Mais comme à votre habitude vous ne comprenez pas et précisé que vous possédez des yeux qui servent à regarder. Comme si nous ne le savions pas, mais différence il y a, quand vous fixer et regarder une femme. Nous comprenons quand le regard est furtif mais pas quand il est intrusif et qui déshabille du regard la demoiselle concernée, là fureur ne peut que s’emparer de nous.

4. Ne comprendre jamais rien

Je ne sais pas pour vous, mais selon moi l’homme ne comprend jamais nos dires du quotidien surtout quand cela s’adresse à lui et le concerne. Vous prenez du temps pour exposer votre thèse et choisir les bon mots pour que le message soit bien réceptionné mais encore en vain. Votre homme ne comprend que très rarement vos propos et au bout de trois phrases consécutives exprimées, il est de suite perdu et perturbé. Votre discours de reproches travaillez le ou pas d’ailleurs :). Allégez votre thèse à une phrase, car l’homme n’écoutera plus les points abordés à la suite.

5. Roi il restera et vous mère vous devenez

Qui n’a jamais rencontré l’homme des cavernes, celui qui croit encore à l’âge de pierre et que la femme ne se retrouve que dans une cuisine ? Ses commandements de vie : ne rien faire à la maison car deuxième mère vous êtes considérée. Son aide ménager, un leurre et un mirage et sa léthargie, une réalité quotidienne. Le pire est lorsque monsieur n’effectue aucune tâche domestiques mais qu’il ose vous donnez des ordres ou critiquer vos méthodes de nettoyage. Ah bon messieurs, vous croyiez que votre copine va perpétuer le rôle de votre mère ? Cela me fait bien rire, n’oubliez pas que cela date de 3000 années et que l’année 2014 nous sommes. Modernisez vous s’il vous plait pour le bien de l’humanité féminine.

6. Un mal de tête équivaut à une hémorragie interne

N’avez vous jamais côtoyiez un homme hypocondriaque ? Chaque maux du quotidien se transforme en une intervention chirurgicale ou une douleur aiguë digne de la fin de l’espèce humaine. Un maux de tête d’un homme vaut trois accouchements d’une femme. Ils se plaignent, se plaignent inlassablement comme si maladie incurable ils étaient atteints. Par contre, mesdames, si vous « wonder woman » , êtes dans un état patraque, aide et soutien de monsieur seront limités et encore moins compassion s’en suivra.

7. Perte de mémoire incessante

Pourquoi les hommes ne se souviennent presque jamais des dates clés ? Anniversaire de rencontre, de mariage ou notre propre anniversaire sont parfois oubliés ou même pire fêter par le biais d’une soirée pizzas :(. Vous, toujours assidue, toujours en quête du cadeau idéal, de la journée magique et toujours réglée comme une alarme pour chaque évènement et ainsi lui souhaiter en temps et en heure. Lui, choisira la facilité et ne se compliquera pas l’existence à vous trouver le présent digne de ce nom.

8. Retard sur retard et salle de bain surbookée

Auriez-vous pensé, mes chères dames, que les hommes passeraient plus de temps dans la salle de bain que vous ? Auriez-vous imaginé que vous, femmes retardataires que vous êtes, attendrez pendant des minutes entières, votre copain à une terrasse de café ? Et oui, nous sommes dans le millénaire du métrosexuel, l’homme qui applique de la crème hydratante effet bonne mine, de l’anti-cernes, du gel pour les cheveux, qui pratique l’épilation intégrale et la liste n’est point exhaustive. Résultat de ce nouveau mode de vie ? Retard pour toutes sorties et l’impression de devoir être encore plus féminine pour concurrencer votre chéri.

9. Insatiabilité des moments d’intimités

Fléau de toutes les générations et de tous les hommes : l’insatiabilité de l’intimité à deux.

Que le temps soit maussade ou que la journée ait été bonne ou mauvaise, l’homme sera toujours en demande d’un moment d’intimité. Sauf que nous femmes, devons ruser en permanence, pour être amenée à trouver les meilleures excuses pour ne pas jouer avec vous. Si vous compreniez notre refus, nous en serions ravie et ne considérait pas que cette demande soit agaçante, mais généralement vous réagissez comme un petit enfant à qui on aurait retiré son jeu favori. Et puis entre nous, messieurs arrêtez d’attendre des compliments de notre part après notre partage, cela ne se fait plus et est totalement ringard.

10. L’engagement et eux…

Vivre ensemble, le mariage ou les enfants sont des sujets tabous pour les hommes. Je regarde souvent des films romantiques à la télé et les hommes dedans sont dévoués à leur femme et s’engage toujours à la fin. Nous ? 5 ans après toujours au même stade. Pourquoi ? Parce que si on laisse à ces messieurs la possibilité de prendre des initiatives pour notre couple, Arlésienne nous finirons. Alors nous sommes obligée de prendre en charge ce domaine et nous confronter à votre peur de l’engagement, qui engendre de nombreux conflits car eux et vous êtes à l’antipode de tout cela.

Je souhaite du courage à toutes les femmes du monde avec leurs hommes mais j’admire la patience des hommes à comprendre la femme :).

N’hésitez pas à exprimer votre insatisfaction sur certains actes de votre ami en commentaire ou nous faire part de vos expériences personnelles.

Une garde-robe économique intemporelle et incontournable pour – de 100€

Le 14 juin 2014, 16:18 dans Mode 0

Mesdames, les périodes estivales arrivant à grands pas, il est important d’être prête pour tous les évènements plausibles qui peuvent survenir.
Pour – de 100 €, il est possible d’acquérir dans son armoire des vêtements économiques, indémodables et indispensables pour nous, les femmes.

1. « Le Perfecto »
Primordial et indispensable pour « fashionniser » une tenue, il vous sera utile pour l’associer avec de nombreux styles. Cette veste en cuir se porte aussi bien avec une robe ou un jean et peut être utilisée lors des saisons printemps-automne.
Vous pouvez l’a trouver dans plusieurs boutiques pour environ 30 €(Princesseboutique, Misscoquine, Pimkie…)
A vous ensuite d’opter pour la couleur de votre choix. Le perfecto noir reste quand même le numéro 1 de notre shopping si nous n’en possédons aucun.

2. Le gilet
Si anodin que se soit, le gilet est agréable à porter pendant ces saisons et se mari facilement avec tout style de tenue. Les couleurs sont à choisir à votre guise et selon vos ensembles. Qu’il soit long ou court, il se mélange avec tout, mais attention à votre morphologie :
- Bras fins : tous les gilets
- Bras forts : Gilet évasé aux manches pour harmoniser vos rondeurs
Son prix étant généralement aux environ de 15 €, vous pouvez le trouver dans quasiment tous les magasins (H&M, Zara…).

3. Le slim noir/pantalon noir
Obligatoire dans toute garde-robe tendance, le slim noir se porte dans différentes situations. Il met en avant votre silhouette et permet d’arborer un style simple mais sexy
Attention à l’emplacement des poches sur le fessier qui peut aplatir votre derrière Si on possède des formes généreuses on optera plutôt pour le pantalon noir évasé aux hanches et légèrement serré aux mollet.
Quotidiennement à mini-prix chez H&M, vous trouverez votre slim noir à 9.95 €

4. Baskets/escarpins noirs
Mesdames, sans paire de chaussure nous ne serions plus nous. Alors laissons nous aller pour des sublimes baskets montantes compensés ou non qui est devenu un élément de mode pour dynamiser une tenue et l’a rendre plus décontracte.
Bien sûr, n’oublions pas la chaussure imparable : l’escarpin noir
Évitez les talons trop larges qui alourdiront votre silhouette et opter pour des talons fins à médiums.
Miss coquine propose un large éventail de chaussures pour environ 15-20 €.

5. La robe noire
Indémodable la robe noir est et restera la pièce obligatoire à se procurer. Se portant de jour comme de nuit elle vous rendra féminine et parée à tout évènement.
On opte pour une robe moulante si nous avons une taille fine et une robe évasée aux hanches et serrée à la poitrine si vous possédez une morphologie en A ou des formes plantureuses.
La dentelle est le petit détail tendance en plus qui donnera à votre tenue un côté sexy et chic.
Pour 25 €, vous pouvez l’a trouver chez Mim, Mango, Jennyfer, princessboutique, primark, kiabi

Je tenais aussi à vous préciser que pour l’ensemble des vêtements que je vous ai citée au-dessus, peut être trouvé dans des magasins de « quartier », de « proximité » ou les marchés de vos arrondissements, banlieues… Je vous assure que le rapport qualité prix est fort intéressant. Honnêtement lorsque nous ne possédons pas les moyens financiers nécessaires et que nous aimons le changement vestimentaire, cela reste le meilleur intermédiaire. Et puis les vêtements sont très modernes et à la mode.

Astuce économique supplémentaire : Les Magasins Tati et Babou

Économies assurées selon les arrivages et les saisons, vous pouvez trouver de nombreux articles (habillement femme, enfant et homme, accessoires maisons et du quotidien…) à prix réduits et réaliser ainsi de belles économies.

A vous de jouer, vous vous voici prête pour vous vêtir de plusieurs manières pour un budget économique, à moins de 100€ et tendance.

Voir la suite ≫